TOTUS TUUS, MARIA !

RÉVÉLATIONS PUBLIQUES

par la

MAÎTRESSE DE TOUTES LES ÂMES

Myriam van Nazareth

2010

 

2 février 2010

La Maîtresse de toutes les âmes: "Je suis la Porte du Royaume des Cieux et je M’ouvre pour semer en vous la semence divine de l’Alliance Très-Sainte qu’est la Consécration totale de toutes les âmes à Moi, La 'Maîtresse de toutes les âmes' par disposition spéciale de la Volonté Divine.

En passant par Ma Myriam, le pont, choisi par Moi, que j’emprunte pour venir à vous, chacun d’entre vous, par un mystère divin, doit, lui aussi, pouvoir venir à Moi. J’ai révélé à ma fille Myriam la profondeur de ces mots, de cette grande promesse.

Par le canal de Ma fille Myriam, je parle à présent à chacun et chacune d’entre vous personnellement, à travers la semence que Je dépose en chaque âme, en la dosant en fonction de ses détresses et de ses besoins individuels".

(Marie parle maintenant à chaque âme en particulier, et veut que chacune de ces âmes qui Lui ont été consacrées se sentent, en entendant ces paroles, personnellement abordée par Elle): "Âmes de Mon Coeur, quand jadis Je M’offris au Dieu d’Israël, le Créateur fit de Moi la préfiguration du Mystère de la Consécration à Sa Divinité selon la Nouvelle Alliance. Il me fut accordé le privilège d’être la Première à donner forme à ce grand mystère, en consacrant Jésus à Dieu de Mes Mains.

Le Fils de Dieu était offert au Père Éternel par des mains humaines! Trente-trois ans plus tard, Jésus allait du haut de la croix couronner définitivement le grand mystère de la consécration en Me confiant aux âmes, et en Me confiant les âmes.

Et c’est ainsi que je suis devenue, pour l’éternité, le Pont d’or entre Dieu et les âmes.

Aujourd’hui, Je Me réjouis à la vue de tous ces jardins des âmes qui s’ouvrent à la semence que, à travers mon Apôtre, Je vais répandre en eux. Je veux accomplir en toi le mystère de la Fécondité Divine. Mon Apôtre a mis ton être tout entier, tout ton parcours, avec toutes les étapes de ton existence, toutes les douleurs et toutes les joies, et tant et tant de choses qui te sont encore inconnues, à Mes Pieds, avec l’Amour le plus ardent. En toi je veux manifester au grand jour ce miracle unique de Ma Puissance en t’accompagnant sur la route du Royaume Éternel. Je suis le Pont d’Or. Quiconque fait alliance avec Moi, parvient sain et sauf de l’autre côté de l’abîme qui sépare le Ciel et la terre. Je suis aussi le Port, le Havre d’or de votre voyage terrestre. Quiconque fait alliance avec Moi côtoie en permanence les plus grands mystères de la Création de Dieu, particulièrement ceux qui s’accomplissent dans l’âme elle-même, souvent de façon imperceptible.

Je m’engage aujourd’hui à t’accompagner jusqu’au Royaume Éternel. Je ne peux pas te promettre un chemin facile, car Ma mission consiste à t’aider à acquérir des mérites pour le Plan de Salut de Dieu, des mérites qui soient les plus grands possible. Et les plus belles fleurs du Royaume de Dieu fleurissent sur le sol de l’épreuve. Je peux cependant t’obtenir une autre vision du paysage qui s’offre à toi en chemin, ainsi que le puissant soutien de la vraie Paix intérieure accordée à l’âme qui s’est remise à Ma conduite. En ce jour, il y a tant de siècles, il me fut prédit au Temple par Siméon que Mon Coeur serait transpercé par une épée. L’épée est devenue ma compagne de toujours. Mon Coeur est toujours transpercé par le glaive de douleur, par chaque péché qui se commet dans le monde. L’âme qui M’a offert chaque étape de son existence et son être tout entier aide, dans sa propre personne, à supporter les blessures du glaive de douleur. Sache toutefois que chaque fois que le glaive de l’épreuve te touchera, seule la pointe du glaive t’atteindra, car je m’interposerai toujours entre toi et le glaive.

Je serai le soleil au tréfonds de ton âme, car Je porte la Lumière du monde en Moi. Il pleuvera quand même sur ta route. Sache alors que c’est une grande grâce, car un sol qui ne reçoit pas de pluie perd sa force vitale, et J’ai promis à Dieu de Lui faire présent d’âmes en qui fleurisse le germe de la Vie Divine, pendant le jugement qu’Il prononcera sur elles au sortir de leur vie terrestre. C’est ainsi que tu m’honoreras pour le privilège de Me voir établir en toi Ma demeure et régner sur ton âme.

Suis-Moi. Je te guiderai constamment, tant que tu accepteras ma conduite. Sache que c’est Jésus Lui-même Qui t’a appelé à Moi, et que Je t’ai donné Myriam comme Myriam s’est donnée à Moi. C’est de cette manière que je construis la chaîne avec laquelle Mon adversaire doit m’être livré enchaîné et prosterné à Mes Pieds.

Je t’aime ardemment. Aimez-vous les uns les autres, comme Jésus vous en a donné l’exemple. Sois à Moi comme Je suis à toi, afin que le Père puisse voir que la semence fleurit et que le Printemps Éternel est accueilli sur la terre".


9 août 2010
Appel à des actions de solidarité spirituelles lors des catastrophes naturelles

En guise d’introduction:

La Reine du Ciel a déjà attiré notre attention sur le fait qu’un lien existait entre les nombreuses catastrophes naturelles qui ont lieu dans le monde et l’état de disgrâce extrême où l’humanité dans son ensemble s’est elle-même plongée.

L'excès de péchés commis par l'humanité a ses répercussions sur la nature. Le péché de l’homme perturbe à  maints égards l’équilibre existant au sein de la Création. Cela se manifeste entre autres dans les catastrophes naturelles. Ces derniers temps, le monde est visité par ces calamités de façon de plus en plus terrible. Il faut dire que jamais auparavant, la perversité de l’humanité, de toute l’humanité, n’avait atteint le niveau qu’elle atteint aujourd’hui.

La Sainte Vierge souligne le fait qu’il n’y pas nécessairement de lien entre les lieux où il se commet des péchés graves et les lieux où se produisent les catastrophes: même si la loi de la Justice Divine cherche, dans certains cas, à rétablir l’équilibre là où l’on pèche plus et plus gravement, les âmes ne doivent pas généraliser et en conclure qu’une région visitée par une catastrophe est habitées d’âmes plus pécheresses que les autres.

La Maîtresse de toutes les âmes veut éveiller les âmes à l’idée qu’elles peuvent offrir un contrepoids spirituel aux catastrophes naturelles,en Lui faisant la consécration de toutes ces calamités, et ce à des intentions bien précises. D’où l’invitation suivante de Marie, à l’occasion de laquelle Elle rappelle aux âmes l’immense pouvoir transformateur qu’Elle a reçu de Dieu.

Donne-Moi les inondations et les raz-de-marée, accompagnés d’une prière Me demandant de daigner transformer au niveau spirituel cette montée des flots en fleuves de Vie Divine pour beaucoup d’âmes. L’Eau de la Vie Divine est l’image du pouvoir extraordinairement purificateur et vivifiant de la Vie Divine dans l’âme. La Vie Divine, c’est la vie telle que Dieu l’avait prévue pour l’âme, dans la sainteté véritable.

Donne-Moi les incendies en pleine nature et les vagues de chaleur caniculaires, accompagnés d’une prière Me demandant de daigner transformer au niveau spirituel, pour beaucoup d’hommes, ce feu en un Saint Feu de véritable amour, en un feu capable de chasser des âmes le feu brûlant de tant de tentations qui les consument.

Donne-Moi les tremblements de terre et les glissements de terrain accompagnés d’une prière Me demandant de daigner les transformer au niveau spirituel en la grâce de briser, en beaucoup d’âmes, le pouvoir des attachements et des besoins mondains. La terre est un symbole: le symbole de l’attachement au monde et de l’impuissance ou du refus de croître pour la Vie Divine

Donne-Moi les tornades, les vents de tempête  et les tempêtes en mer accompagnés d’une prière Me demandant de daigner les transformer au niveau spirituel: que ces vents furieux deviennent les vents du Saint Esprit, qui versent la Sagesse dans les âmes, les conduisent à la spiritualisation, et adoucissent en eux les tempêtes de toutes sortes de passions et de dépendances.

Donne-Moi les sécheresses persistantes accompagnées d’une prière Me demandant de daigner les transformer au niveau spirituel en grande fécondité et fertilité pour les sols désséchés de certaines âmes. La sécheresse est un symbole servant à représenter le manque d’accueil à la pluie des grâces divines dans l’âme, lequel empêche l’âme de porter du fruit pour le Royaume de Dieu.

Donne-Moi les brumes épaisses et persistantes, accompagnées d’une prière Me demandant de daigner les transformer au niveau spirituel en prise de conscience et en resaisissement pour beaucoup d’âmes, afin qu’elles voient, reconnaissent et acceptent la Vérité Eternelle, soient délivrées de leur aveuglement, et puissent parvenir à la conversion.

Donne-Moi les tempêtes de neige, les avalanches et les vagues de froid extrême, accompagnées d’une prière Me demandant de daigner les transformer au niveau spirituel pour les coeurs gelés, frigorifiés, en dégel printanier et en renaissance parfaite. La neige est le symbole de l’enfouissement de tout ce qui est vieux et de la métamorphose de nous-mêmes pour revêtir une image entièrement nouvelle et un nouveau visage, d’une beauté parfaite".

Par cet appel, Marie nous montre une fois de plus que le péché n’a jamais le dernier mot, à savoir que, par une consécration intensive à Sa Personne, on peut contrecarrer l’oeuvre du Mal. Par cette révélation, Elle adresse donc une invitation à tous Ses consacrés, à former une chaîne de lumière, afin que leurs efforts communs de prière et de consécration forment un contrepoids spirituel aux catastrophes naturelles, que les personnes touchées par les calamités puissent être soutenues par cette chaîne et que le niveau de la grâce puisse être relevé pour l’humanité toute entière.

En ce moment-là fut inspirée la prière no. 1186